Droits du malade

1. Droit aux soins en toutes circonstances, y compris quand le malade n’est pas en état de les solliciter (loi de 1990) ou en situation d’urgence

2. Droit au diagnostic, à l’information sur sa maladie et à une formation personnalisée à la gestion de ses troubles (loi du 4 mars 2002)

3. Droit à la qualité, à la continuité des soins, compte tenu des bonnes pratiques (résultats évalués) internationales et nationales. (doc HAS)

4. Droit au suivi médico-social, dans plusieurs types de structures, par l’intermédiaire des MDPH.

5. Droits sociaux (loi de 2005 sur le handicap, grille d’évaluation du handicap) et protection juridique des majeurs.

6. Droits des proches à l’information et à la formation, à une rémunération en tant qu’aidant familial (comme dans la maladie d’Elzheimer).