Définition des troubles

La schizophrénie est une maladie chronique du cerveau, qui touche 1% de la population (deux fois plus fréquente que la maladie d’Alzheimer), dans toutes les catégories sociales, et qui débute chez les jeunes adultes.

C’est une maladie psychique définie par la coexistence de troubles positifs (ex. délires, hallucinations, idées bizarres) et de plusieurs troubles négatifs (ex. repli sur soi, troubles de l’attention, incohérences, indifférence aux émotions des autres, inconscience de ses troubles, inversion du rythme du sommeil). Les symptômes sont très variés, et variables au cours du temps (crises et rémissions).

Le trouble peut engendrer des handicaps, une perte d’autonomie dans la vie sociale et matérielle ordinaire, dont l’évaluation est strictement encadrée par les décrets et arrêtés ministériels car elle donne droit à compensations (voir notre brochure « Déficience psychique…)

La mortalité est importante du fait des suicides (45 fois plusfréquents que dans la population du même âge), des maladies somatiques associées (cardiaques, diabétiques) et des agressions physiques dont les patients sont victimes dans la vie sociale courante (ils subissent 12 fois plus de crimes, 140 fois plus de vols, ils affrontent des viols et des injures).